La bibliothèque interuniversitaire de Montpellier recrute un(e) chargé(e) de catalogage dans Calames
Montpellier (34)

Introduction et contexte:

La Bibliothèque universitaire historique de médecine de Montpellier possède un fonds remarquable de manuscrits, dont les deux tiers doivent être recatalogués. Ce fonds de manuscrits est particulièrement riche et précieux, d’une diversité remarquable. Il comprend près de 700 volumes dont 59 manuscrits carolingiens et 160 environ antérieurs au 13e siècle : différentes langues, tous les domaines représentés, des belles-lettres à la médecine en passant par la religion et les sciences, tout type de présentation, des manuscrits richement enluminés aux manuscrits de travail très sobres.
Ces manuscrits ont été catalogués dans le premier tome du Catalogue général des manuscrits des bibliothèques publiques, paru en 1849 (cotes 1 à 542) et dans le supplément paru en 1918 (cotes 543 à 614). Ces notices ont été intégrées dans le catalogue Calames lors de la conversion rétrospective nationale menée en 2006-2007 ; elles sont donc très insuffisantes, voire erronées. Il y manque notamment la description matérielle (importance matérielle, dimensions, matériaux, reliure), une partie au moins des marques d’appartenance, l’importance de chaque texte (folios de début et de fin de chaque élément) dont tous ne sont pas identifiés correctement, etc. Il est donc nécessaire de cataloguer ces manuscrits selon les normes en vigueur et en tenant compte des recherches effectuées sur certains d’entre eux : il ne s’agit pas seulement d’y apporter quelques compléments ou corrections, mais bien de reprendre entièrement le catalogage.
Plusieurs ensembles importants devront être détaillés :
– la collection Guichenon : 34 volumes de documents d’archives du Xe au XVIIe siècle (originaux et copies) relatifs à l’histoire de France et de la Savoie
– la correspondance de Christine de Suède : 22 volumes et un volume manuscrit d’index
– plusieurs volumes de correspondances des XVIe et XVIIe siècles d’érudits italiens dont Cassiano dal Pozzo

Missions:
Assurer la reprise du catalogage, livre en main, en EAD, dans la base Calames, d’un fonds de manuscrits datant du VIIIe au XIXe siècle.

Profil recherché:

Bonne connaissance du latin, de la paléographie et de la codicologie des manuscrits en particulier médiévaux
Connaissance des normes de catalogage en XML-EAD
Expérience souhaitée de catalogage dans Calames
Autonomie
Sens de l’organisation

Modalités de recrutement:

Date d’entrée en fonction souhaitée : septembre 2018
Durée du contrat : 8 mois
Quotité : 100%
Rémunération nette mensuelle : environ 1 250 €
Lieu : Bibliothèque universitaire historique de médecine de Montpellier (2 rue de l’école de médecine)

Contacts pour candidater:

Pascaline Todeschini, responsable des fonds patrimoniaux de la Bibliothèque universitaire historique de médecine de Montpellier : pascaline.todeschini@umontpellier.fr / 04 34 43 35 86
Hélène Lorblanchet, responsable du Service du Patrimoine écrit et graphique de la Bibliothèque Interuniversitaire de Montpellier : helene.lorblanchet@umontpellier.fr / 04 34 43 35 80
Candidature (lettre de motivation et CV) à adresser avant le 31 mai 2018 à Hélène Lorblanchet, à l’adresse : biu-patrimoine-bumedecine@umontpellier.fr

Publicités

Institut des mondes africains (IMAF – UMR 8171) Bibliothèque de recherches africaines – BRA –
Technicien d’information documentaire et de collections patrimoniales Préparation des collections en vue du Campus Condorcet
1-CNRS Ivry-sur-Seine (94) 2-Centre Malher Paris 75004

Introduction et contexte:

L’Institut des mondes africains (IMAF) est une unité mixte de recherche interdisciplinaire (histoire ancienne et contemporaine, anthropologie, science politique, archéologie) dont les travaux portent sur l’ensemble du continent africain. L’institut est réparti sur 4 sites, à Paris (Malher et Raspail), à Ivry-sur-Seine et à Aix-en-Provence.
Le site d’Ivry possède un petit centre de documentation qui comprend principalement des revues, des ouvrages et des thèses. Il n’y a plus de documentaliste attitré pour ce site et l’ensemble des références n’a pas encore été catalogué en vue du transfert au sein du GED Condorcet.
La BRA est la bibliothèque de recherches de l’IMAF. Elle met à disposition plus de 29 000 ouvrages, près de 900 titres de périodiques, ainsi que des fonds d’archives, notamment ceux des professeurs Raymond Mauny, Yves Person et Claude Meillassoux.La bibliothèque de Recherches Africaines, composée de 4 agents, est une bibliothèque associée au Service commun de la documentation de l’Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne. Elle doit, à terme, rejoindre le « Grand Equipement documentaire » du Campus Condorcet. Elle fait partie du réseau européen ELIAS (European Librarians in African Studies).

Missions:

Traitement documentaire et gestion des collections en vue de l’intégration au Grand équipement documentaire du Campus Condorcet.
 Catalogage des monographies et périodiques dans le cadre des chantiers de signalement rétrospectif : Catalogage des monographies et indexation Rameau dans WinIBW et le SIGB Aleph. Catalogage des périodiques dans WinIBW et Aleph.

Profil recherché:

Connaissance, savoir
 Une formation initiale en Histoire sera appréciée
 Intérêt pour les domaines de l’Histoire
 Connaissances et intérêt pour la diffusion et la valorisation de la recherche
Savoir-faire
 Compétences en informatique documentaire
 Connaissance des méthodes et techniques de la gestion des collections (normes, formats, indexation)
 Une expérience pratique de WinIBW
 Une expérience pratique de l’indexation Rameau
 Une expérience pratique du SIGB ALEPH
 Connaissance des outils bureautiques courants

Modalités de recrutement:

Emploi type : Technicien d’information documentaire et de collections patrimoniales
Catégorie : B
Corps : Technicien
BAP : F
2 mois en CDD dans l’une des deux périodes 1er juin-31 juillet 2018 ou 1er septembre-30 octobre 2018

AFFECTATION
Administrative
Institut des Mondes africains (IMAF – UMR 8171)
Géographique
1) CNRS Institut des Mondes africains (IMAF – UMR 8171) 27, rue Paul Bert 94204 Ivry-sur-Seine : 1er mois
2) Centre Malher / IMAF / Bibliothèque de recherches africaines 9, rue Malher, 75004 Paris : 2ème mois

Contacts pour candidater:

Envoi des CV :
Michèle Raffutin, responsable de la Bibliothèque de recherches africaines
Bib.recherchesafricaines@univ-paris1.fr
Copie : Véronique Lautier, Secrétaire générale de l’IMAF
veronique.lautier@cnrs.fr

CONSEIL D’ETAT
Adjoint au chef du bureau de la bibliothèque du Conseil d’État
PARIS – 75

Introduction et contexte:

Rattachée au Secrétariat général du Conseil d’État et composée de 20 personnes, la Direction de la bibliothèque et des archives du Conseil d’État est chargée :
– de sélectionner, acquérir et mettre à disposition des membres et des services du Conseil d’État la documentation nécessaire à leur activité, quel qu’en soit le support ;
– de collecter les archives produites ou reçues par le Conseil d’État ; d’en assurer le classement et la conservation en vue du versement aux Archives nationales des fonds d’intérêt historique ;
– de mener des recherches documentaires ou historiques pour les membres du Conseil d’État ; d’accompagner et de former les utilisateurs dans la consultation des ressources électroniques.
– de contribuer à la bonne organisation de la documentation et des archives de la juridiction administrative dans son ensemble, par la diffusion de compétences et l’animation d’un réseau ;
– de mettre en valeur l’histoire du Conseil d’État et de la juridiction administrative, notamment auprès de la communauté des chercheurs.

Missions:

L’Adjoint au chef du bureau de la bibliothèque du Conseil d’État / chargé d’études documentaires et d’animation de réseau a pour activités principales :
Sous l’autorité du chef du bureau de la bibliothèque, le titulaire du poste contribue aux missions suivantes :
Gestion des ressources documentaires numériques :
– Suivi des contrats avec les éditeurs
– Formation des différents utilisateurs aux bases de données juridiques
– Valorisation des ressources numériques notamment auprès des membres du Conseil d’État
– Analyse qualitative des produits éditoriaux

Gestion des collections de la bibliothèque :
– Mise en œuvre de la politique documentaire de la bibliothèque
– Suivi de la gestion des abonnements « grands éditeurs » des juridictions et du Conseil d’État
– Veille éditoriale régulière
– Elaboration de services et produits documentaires à destination des utilisateurs de la bibliothèque et de l’ensemble de la juridiction administrative

Animation du réseau des documentalistes de la juridiction administrative (50 juridictions) :
– Expertise documentaire et bibliothéconomique à l’attention des documentalistes
– Administration fonctionnelle du portail documentaire des juridictions
– Mise en place d’actions de mutualisation entre les documentalistes du réseau

Participation à la vie du service :
– Collaboration quotidienne avec le chef du bureau de la bibliothèque pour les aspects administratifs et financiers, les ressources humaines
– Permanences de service public en salle : recherches bibliographiques, orientation des lecteurs…

Des déplacements ponctuels en région sont à prévoir.

Profil recherché:

Compétences requises :
Environnement institutionnel :
– Connaissance de l’environnement administratif, du Conseil d’État et de la juridiction administrative
– Connaissances en droit public
– Connaissance des marchés publics appréciée

Ressources juridiques :
– Connaissance de la production éditoriale juridique
– Connaissance des bases de données éditoriales et institutionnelles

Informatique documentaire :
– Pratique des techniques de recherche documentaire
– Pratique des progiciels documentaires, appréciée

Savoir être :
– Esprit d’adaptation et réactivité, capacité à mener de front plusieurs dossiers
– Qualités rédactionnelles
– Esprit de synthèse et capacités conceptuelles
– Capacité à animer et mobiliser un réseau
– Sens de la négociation et des relations humaines

Modalités de recrutement:

Niveau du poste : catégorie A (attaché ou chargé d’études documentaires) – Titulaire ou contractuel – Groupe 3 (RIFSEEP)

Contacts pour candidater:

Personnes à contacter :
– Mme Emmanuelle Flament-Guelfucci, directrice de la bibliothèque et des archives (emmanuelle.flament-guelfucci@conseil-etat.fr; tél. : 01.40.20.81.32)
– Mme Valérie Malotaux-Serrurier, chef du bureau de la bibliothèque du Conseil d’État (valerie.malotaux@conseil-etat.fr ; tél. : 01.40.20.87.64)

POUR CANDIDATER :

Les personnes intéressées, catégorie A (Groupe 3 RIFSEEP) , attaché ou chargé
d’études documentaires TITULAIRES OU CONTRACTUELS sont invités à adresser leur candidature à
l’attention de M. Lafay, directeur des ressources humaines, et à la transmettre UNIQUEMENT par voie électronique au bureau des conseillers mobilité carrière, à l’adresse mail suivante : cmc-drh@conseil-etat.fr.
Votre dossier de candidature doit comporter impérativement : – LETTRE DE MOTIVATION et CV
Important : le conseil d’Etat met en œuvre un plan de lutte contre les discriminations et pour la promotion de la diversité. Si vous vous estimez victime d’une discrimination dans le cadre du processus de recrutement, vous avez la possibilité d’adresser un message à la boîte fonctionnelle suivante : discrimination@conseil-etat.fr

Gestionnaire administratif bibliothèque numérique (m/f) – Bibliothèque nationale de Luxembourg
Luxembourg, Département du Consortium Luxembourg

Introduction et contexte:

La BnL recrute un employé A1 – Gestionnaire administratif pour sa bibliothèque numérique. Date limite de candidature 23/04/2018.
CDD jusqu’au 28 février 2019 (avec possibilité de conversion en CDI)

Missions:

– Gestion du cycle de vie des abonnements numériques (négociation, administration, finances et statistiques d’utilisation);
– Communication avec les membres consortiaux et éditeurs;
– Participation aux projets du département du Consortium (transition vers l’Open Access, onboarding de nouveaux membres consortiaux, etc.);
– Assister à la rédaction de textes de formation interne et externe ainsi que de communication;
– Utilisation des logiciels de gestion du département du Consortium Luxembourg (Consortiamanager.com, ExLibris SFX et Primo Central Index, Excel Ablebits, etc.) ainsi que les interfaces administratives des éditeurs.
Plus d’informations sur les missions du département du Consortium: http://www.consortium.lu/about.

Profil recherché:

Compétences techniques
– Maîtrise des outils bureautiques courants;
– Connaissance des nouvelles technologies de l’information et de la communication et leur intégration en milieu de bibliothèque.

Compétences génériques
– Rigueur et capacité d’organisation;
– Méthode et soin;
– Efficacité;
– Capacité de coordination et de communication;
– Esprit d’initiative;
– Capacité de travailler en équipe et aisance relationnelle;
– Organisation et gestion de projets;
– Capacité d’analyse et de résolution de problèmes; capacité d’adaptation et polyvalence.

Atouts
– Une expérience professionnelle ou études approfondies dans le domaine recherché;
– Une expérience professionnelle avec des systèmes de gestion des bibliothèques ou systèmes de gestion de contenu.

Conditions d’admission
Diplôme
Vous êtes titulaire d’un grade ou diplôme délivré par un établissement d’enseignement supérieur reconnu par l’Etat du siège de l’établissement et sanctionnant l’accomplissement avec succès d’un master en sciences de la documentation, de l’information et de la communication ou de son équivalent.

Nationalité
Vous êtes ressortissant d’un Etat membre de l’Union Européenne.

Langues
Vous répondez aux exigences des connaissances de 3 langues administratives (Français, Allemand, Luxembourgeois) pour le groupe d’indemnité A1. Note: La maîtrise de la langue Luxembourgeoise n’est pas obligatoire pour cette offre!
Obtenez plus de détails sur les conditions d’admission des employés de l’Etat :
https://govjobs.public.lu/fr/votre-carriere/statut-agents/employes-etat/conditions-admission.html

Modalités de recrutement:

Documents à fournir:
Lettre de motivation pour le poste brigué, copie du diplôme et CV renseignant les informations suivantes :
– nom(s) et prénom(s);
– numéro d’identification (càd. le numéro de matricule nationale ou, à défaut, la date de naissance);
– nationalité;
– adresse électronique;
– liste des établissements d’enseignement fréquentés et leur pays d’implantation (veuillez indiquer le nom complet des établissements, les abréviations n’étant pas permises);
– diplômes (veuillez indiquer l’intitulé des diplômes);
– expérience professionnelle;
– connaissances en langues parlées et écrites.

Pour ce poste, vous devez obligatoirement postuler en ligne via MyGuichet, les candidatures via courrier postal ou courriel n’étant plus acceptées. Lien offre d’emploi avec lien « My Guichet » : https://govjobs.public.lu/content/govjobs/fr/postuler/postes-vacants/employes/2018/A1/Mars/20180329-gestionnaireadministratif-bibl.html
La lettre de motivation, la copie du diplôme et le CV sont à introduire via MyGuichet en format pdf (taille maximale 20 Mo).

Contacts pour candidater:

Monsieur Marc Birsens
E-mail: personnel@bnl.etat.lu
Tél.: 260959-214
https://govjobs.public.lu/content/govjobs/fr/postuler/postes-vacants/employes/2018/A1/Mars/20180329-gestionnaireadministratif-bibl.html

Consultez cette annonce sur le site de Pôle Emploi :

https://candidat.pole-emploi.fr/offres/recherche/detail/6455061

Présentation – missions

Poste vacant (au 1er août 2018)
Intitulé du poste : Chef.fe du pôle de la documentation
Corps concerné : Titulaires prioritaires : Chargé d’études documentaires / principal – Attaché d’administration / principal – Par détachement de la fonction publique territoriale – A défaut : Contractuel.le
Affectation : Ministère de la Justice – Secrétariat général – Service de l’expertise et de la modernisation – Département des archives, de la documentation et du patrimoine (DADP) – Pôle Documentation
Localisation du poste : Millénaire 3 – 35 rue de la Gare – 75019 Paris.

  1. Missions et organisation du département

Le secrétariat général du ministère de la justice assure une mission générale de coordination et de soutien des services du ministère. Il exerce les fonctions prévues par le décret n° 2014-834 du 24 juillet 2014 relatif aux secrétaires généraux des ministères.
Rattaché au service de l’expertise et de la modernisation du secrétariat général (SEM), le département des archives, de la documentation et du patrimoine (DADP) définit, en liaison avec les directions et sous le contrôle scientifique et technique de l’administration des archives, la politique ministérielle en matière d’archives.
Il exerce une mission générale d’expertise auprès de l’ensemble des services du ministère ainsi que des juridictions et des opérateurs qui en relèvent. A ce titre, il apporte son expertise et son soutien aux directions et services du ministère, aux juridictions et aux opérateurs en matière de collecte, de conservation et de communication de leurs archives, quel qu’en soit le support. Il participe à la définition des règles de sélection et de versement des documents et données aux services publics d’archives.
En lien avec les services concernés de l’administration centrale du ministère et de ses opérateurs, il assure la définition du cycle de vie des documents et des données et le contrôle de leur élimination. Il assure la gestion des archives intermédiaires des services de l’administration centrale du ministère. Il apporte son expertise aux directions et services du ministère afin d’assurer la préservation de l’intégrité et la pérennisation des données des applications informatiques du ministère. Il assure la gestion de la plate-forme d’archivage électronique du ministère. Il prend en charge la collecte et la communication des archives de l’administration centrale du ministère, notamment l’instruction des demandes de consultation par dérogation aux délais de communicabilité des archives publiques.Il conseille les services de l’administration centrale du ministère pour l’acquisition de leur documentation ; il gère les acquisitions d’ouvrages et périodiques et souscrit les abonnements pour le compte de la Chancellerie ; il collecte les rapports produits par le ministère et gère la bibliothèque. Il assure la collecte des circulaires et publie le Bulletin officiel. Il conduit des actions de valorisation des services documentaires.
Il contribue à la mise en valeur du patrimoine et de l’histoire de la justice. Il assure le suivi des mouvements et des restaurations des objets mobiliers d’intérêt patrimonial de l’administration centrale du ministère, en particulier ceux déposés auprès du ministère par d’autres institutions, en lien avec la commission de récolement des dépôts d’œuvres d’art.

  1. Description du poste

Au sein du DADP, le Pôle de la documentation, qui gère la bibliothèque de la Chancellerie, est chargé des achats de documentation pour l’administration centrale, de l’alimentation du catalogue, de l’élaboration de produits documentaires destinés à valoriser les collections ; il répond aux demandes de recherches documentaires des directions d’administration centrale reçues via la boîte structurelle.
Il conçoit et diffuse une veille juridique hebdomadaire à près de 2500 agents (en administration centrale et en juridiction) et assure la publication du Bulletin officiel.
L’équipe est constituée de 14 agents (de catégories A, B, et C).

Le/la chef.fe du pôle, membre de l’équipe des cadres du département, outre la coordination fonctionnelle des activités, pilote les fonctions suivantes :

  • Pilotage, gestion des RH et des espaces dévolus à la bibliothèque
  • Gestion et valorisation du personnel du pôle, en lien avec le Service des ressources humaines : répartition et coordination des activités, évaluation des compétences et des résultats, suivi des projets personnalisés des agents.
  • Élaboration et suivi du budget de la documentation et des acquisitions, en lien avec le département du pilotage des ressources financières.
  • Suivi des marchés d’acquisitions et d’abonnement à des périodiques et des bases de données juridiques, ainsi que de leur renouvellement, en lien avec le Service des finances et des achats.
  • Mise à jour régulière d’un tableau de bord pour l’équipe et pour les projets en cours.
  • Supervision des bonnes conditions de l’accueil du public de la bibliothèque (planning des permanences de salle, surveillance de l’état matériel de la bibliothèque, identification des risques « hygiène et sécurité »), en lien avec le département de l’environnement du travail.
  • Gestion des espaces de stockage (rayonnages en accès libre à la bibliothèque et magasins de stockage dans l’entrepôt distant), en garantissant l’équilibre entre flux entrants et opérations de désherbage.
  • Information du chef du DADP et des cadres du département sur les projets et les activités placés sous sa responsabilité, sous forme de retours écrits et lors des réunions des chef.fe.s de pôle.
  • Pilotage d’un programme de rédaction de procédures à destination des usagers et suivi de leur actualisation.
  • Organisation des archives de gestion du pôle.
  • Politique documentaire et valorisation des ressources de la Bibliothèque

Le/la chef.fe de pôle de la documentation dirige la politique d’acquisition de la bibliothèque en organisant régulièrement des réunions d’acquisition avec les documentalistes et bibliothécaires concernés du pôle. Il s’assure de la mise en œuvre efficace par son équipe des décisions d’acquisition, de leur achat à leur mise à disposition auprès des usagers.

Il/Elle doit se tenir informé.e sur l’offre des éditeurs juridiques et leurs mutations de contenu et en matière commerciale, notamment en matière de bases de données juridiques, de façon à proposer aux services de l’administration centrale du ministère de la justice les meilleurs produits à moindre coût.

Il/Elle sera en outre chargé.e de l’organisation et de la valorisation des ressources documentaires en respectant le droit de l’information (propriété intellectuelle, contrats, droit de prêt, droit de copie, accès aux documents administratifs) par les actions suivantes :

  • supervision des travaux d’indexation et de catalogage des collections.
  • conception et supervision de la politique de prêt des collections.
  • organisation de la collecte, du traitement et de la diffusion de documents internes et externes du ministère (« littérature grise »), tous supports confondus.
  • réalisation et diffusion de produits documentaires électroniques (veille, lettre d’information, signalement de nouvelles ressources…).
  • organisation de campagnes de communication pour faire connaître la bibliothèque au sein du ministère.

Il/Elle aura pour mission le recueil des besoins des utilisateurs réels et potentiels, la conduite d’enquêtes de satisfaction et l’offre adaptée de produits et services. Un dispositif d’accueil et de formation des usagers sur place ou à distance devra être proposé.
Ces produits concourent à valoriser les collections de la bibliothèque. Ils pourront être mis en ligne sur l’espace intranet « Archives-Documentation ».

  • Gouvernance de la fonction de documentation au sein de l’administration centrale du MJ

En lien avec les directions, le/la chef.fe de pôle de la documentation garantit la cohérence de la politique documentaire de l’administration centrale du ministère de la justice. Dans ce cadre, il/elle poursuivra l’intégration du fonds de l’administration pénitentiaire et la reprise des données afférentes.
Il/Elle est responsable de la répartition des enveloppes d’acquisition de documentation de proximité allouées aux directions. Dans le cadre de ces enveloppes, il/elle valide les demandes d’acquisitions de documentation formulées par les directions et les demandes d’accès aux bases de données juridiques.
Il/Elle pilote la collecte des textes réglementaires et est garant de la publication dans les délais du Bulletin officiel du ministère de la justice.
Il/Elle conçoit les offres de service du pôle de la documentation visant à consolider ou moderniser les pratiques documentaires des directions. Il s’agira autant de projets touchant la documentation papier, que de projets informatiques de gestion électronique de documents ou de knowledge management, en lien avec le Service des systèmes d’information et de communication (projet de GED des textes réglementaires par exemple).

  • Mise en place de partenariats

En lien avec le chef de département, le/la chef.fe du pôle de la documentation conduira les actions suivantes :

  • Partenariats (écoles du MJ appartenant au réseau documentaire REDEJ, bibliothèques universitaires juridiques, bibliothèques des juridictions) autour de problématiques comme le partage de ressources, la valorisation des données juridiques publiques (en lien avec la réutilisation des données publiques), la numérisation patrimoniale, etc.
  • Participation à des opérations de communication institutionnelle, notamment par la rédaction de supports ou la participation à des réunions et des conférences.
  • Projet de nouveau système d’information de gestion de la bibliothèque (SIGB)

Du fait de l’échéance du marché de l’application documentaire de la bibliothèque de la Chancellerie au premier trimestre 2018, un projet de renouvellement du SIGB est en cours sous le pilotage du/de la chef.fe de pôle. Dans ce cadre, il/elle est responsable :

  • de l’expression et de la formalisation des besoins fonctionnels du pôle ;
  • de la conception du scénario de reprise des données ;
  • du suivi de la mise en œuvre du projet, en lien avec le chef de projet de maîtrise d’oeuvre du Service des systèmes d’information et de communication.
  • Localisation géographique : 35 rue de la Gare, Paris, 75019 (voir la carte Google Maps)
  • Type d’employeur: Fonction publique d’État
  • Fonction / métier: Responsable du service documentation
  • Type de contrat: Recrutement statutaire ou contractuel
  • Niveau de responsabilité : A : cadre / chargé de mission / chargé de projet

Conditions d’exercice

Contraintes spécifiques :

Le/la chef.fe du pôle de la documentation peut être amené.e à effectuer des permanences en salle de lecture.
Il/Elle doit être présent.e ou s’organiser pour assurer la validation dans des délais contraints de la veille hebdomadaire et du bulletin officiel mensuel.
Des déplacements sur le site distant situé en lointaine banlieue sont à prévoir. Un permis B est souhaitable.

Profil recherché

Compte-tenu des responsabilités du poste, une expérience professionnelle dans la documentation de 5 ans au moins est souhaitée. Une expérience dans le management d’équipe serait également très appréciée.

Compétences requises *

Connaissances

  • Connaissance de l’administration publique en général M et du ministère de la justice en particulier P
  • Bibliothéconomie E
  • Connaissance des problématiques juridiques et technologiques liées à l’utilisation des nouvelles technologies de l’information : technologiques d’organisation de l’information, réutilisation des données publiques, droit des nouvelles technologies, propriété intellectuelle M
  • Connaissances en droit P

Savoir-faire

  • Suivi et contrôle des performances, par le biais de tableau de bord (évaluer la qualité du service, vérifier la satisfaction des clients, mesurer la réalisation des objectifs) M
  • Capacités managériales : diriger et animer une équipe, déléguer et communiquer, planifier et rendre compte. E
  • Capacité de négociation avec les partenaires et partenaires externes dans le cadre du mandat donné par la hiérarchie M
  • Organiser le processus de collecte, capitalisation, organisation et diffusion de contenus et documents E
  • Maîtrise des outils bureautiques M et d’un logiciel de bibliothéconomie E
  • Conduite de projets informatiques et de modernisation M
  • Aisance rédactionnelle, y compris dans des délais contraints M

Savoir-être (compétences comportementales)

  • Autonomie et capacité à rendre compte
  • Représentation institutionnelle
  • Sens de la pédagogie et de la communication
  • Sens du compromis
  • Esprit d’équipe, sens du contact
  • Esprit méthodique ; esprit d’analyse et de synthèse
  • Polyvalence, réactivité et disponibilité
  • Discrétion professionnelle

* cotées sur 4 niveaux :

E – Expert : domine le sujet – capacité à le faire évoluer, à innover

M – Maîtrise : connaissances approfondies – capacité à traiter de façon autonome les situations complexes ou inhabituelles

P – Pratique : connaissances générales – capacité à traiter de façon autonome les situations courantes

I – Initié : connaissances élémentaires, notions – capacité à faire mais en étant « tutoré

  • Date limite de candidature: Vendredi, 27. avril 2018
  • Date de prise d’effet du poste: Samedi, 1. septembre 2018

Contact et informations

M. Antoine MEISSONNIER – Chef du Département des archives, de la documentation et du patrimoine – tél. 01.70.22.89.41 – Antoine.Meissonnier@justice.gouv.fr

Source : Enssib

Consultez cette annonce sur le site de Pôle Emploi :

https://candidat.pole-emploi.fr/offres/recherche/detail/069RSDT

%d blogueurs aiment cette page :