Présentation – missions

Contexte :

Héritier du musée d’Ethnographie du Trocadéro et du musée national des Arts et traditions populaires, le Mucem oriente, depuis sa création, la politique d’enrichissement de ses collections ethnographiques vers l’Europe et la Méditerranée. 250 000 objets, 130 000 arts graphiques, 70 000 cartes postales, 360 000 photographies, 80 000 enregistrements sonores, 150 000 livres et revues et près d’1km linéaire d’archives composent aujourd’hui ses collections et fonds.

La migration des anciennes bases de gestion des collections (Micromusée, 4D, Phocem, Carpo, Filemaker) vers l’unique base de données EMu nécessite aujourd’hui un travail de nettoyage, de restructuration et d’enrichissement des données documentaires. Des réflexions sur la nomenclature des thésaurii et listes d’autorités sont ainsi menées afin de faciliter l’exploitation et la diffusion de ces données culturelles.

Au sein du département des collections et des ressources documentaires du Mucem, sous la direction de la responsable de la gestion informatisée des collections et de son adjointe, vos missions seront de :

1. Participer au nettoyage et à l’enrichissement des informations documentaires de la base de données EMu          

Nettoyer et enrichir les thésaurii et listes d’autorités à partir des référentiels métier partagés dans un souci d’harmonisation et de diffusion des données culturelles.

2. Administrer les multimédias liés aux collections et fonds

Contribuer à la documentation des collections via la gestion d’images dans le logiciel de gestion des ressources numériques Armadillo et EMu.

3. Suivre les restaurations des collections dans le logiciel EMu

Renseigner les interventions de restauration et de traitement des collections dans le module « Restauration » du logiciel EMu.

4. Traçabilité des collections en réserve

Localiser et suivre le mouvement des collections en réserve à partir du logiciel de traçabilité Datacase.

5. Contribuer au récolement décennal

  • Structure de recrutement: Musée des civilisations de l’Europe et de la Méditerranée
  • Type d’employeur: Fonction publique d’État
  • Localisation géographique : 1 rue Clovis Hugues, Centre de conservation et de ressources du Mucem, Marseille, 13003 (voir la carte Google Maps)
  • Fonction / métier: Assistant / Assistante documentaliste
  • Niveau de responsabilité : B : cadre intermédiaire / technicien
  • Durée: 4 mois

Conditions d’exercice

Stage conventionné de 4 mois à partir de septembre 2018.

Profil recherché

Formation en cours de niveau Licence ou Master dans les sciences de l’information documentaire avec idéalement une expérience dans le monde muséal.

  • Rémunération: gratification stage conventionné
  • Date limite de candidature: Vendredi, 1. juin 2018
  • Date de prise d’effet du poste: Lundi, 3. septembre 2018

Contact et informations

Adressez vos candidatures (CV + Lettre de motivation)  à : juliedurin@mucem.org

Source : Enssib

Publicités

Présentation – missions

L’Unité mixte de Recherche MAP-Gamsau (Modèles et simulation pour l’Architecture et le Patrimoine) de Marseille a récemment développé une plateforme numérique collaborative, nommée AIOLI, destinée aux acteurs de la documentation, de la sauvegarde et de la diffusion du patrimoine culturel. Elle permet aux utilisateurs d’élaborer des représentations 3D à partir de photographies et de les enrichir à l’aide d’annotations sémantiques (relevés, documentation historique et scientifique). L’enrichissement s’applique à des objets hétérogènes et permet de documenter leurs évolutions à travers le temps. Cette approche innovante permet une meilleure compréhension des objets patrimoniaux.

Dans le cadre du Lab-COM (laboratoire Commun) MAP-CICRP, ce nouvel outil d’annotation 3D est en cours d’optimisation afin d’adapter au mieux l’apport scientifique de cette nouvelle technologie à la compréhension et aux pratiques de conservation restauration du patrimoine des biens culturels. Il s’agit de tester son utilisation sur des oeuvres peintes actuellement en cours de restauration dans les ateliers du CICRP à Marseille.

Les objectifs de ce stage résident dans :

  • analyse des besoins des acteurs des conservateurs-restaurateurs du patrimoine en matière de documentation
  • structuration des données produites par le CICRP (relevé de restauration, imagerie scientifique, données d’analyse)
  • proposition d’un système de classification des annotations sémantiques (calques, régions)
  • enrichissement de projets modélisés d’après la méthodologie mise en place
  • évaluation de projets tests et proposition de pistes d’améliorations
  • Structure de recrutement: Centre interdisciplinaire de conservation et restauration du patrimoine
  • Type d’employeur: Établissement public scientifique et technique
  • Localisation géographique : 21 Rue Guibal, Marseille, 13003 (voir la carte Google Maps)
  • Fonction / métier: Documentaliste scientifique
  • Niveau de responsabilité : B : cadre intermédiaire / technicien
  • Durée: de 3 à 5 mois

Profil recherché

Le ou la candidat·e devra être de niveau L3 à M1, intéressé·e par le domaine de la conservation-restauration du patrimoine culturel et l’utilisation des technologies numériques.
Une première expérience dans le domaine de la documentation et/ou des bases de données sera particulièrement appréciée.

  • Rémunération: Selon réglementation en vigueur
  • Date limite de candidature: Lundi, 14. mai 2018
  • Date de prise d’effet du poste: Lundi, 14. mai 2018

Contact et informations

Candidatures par courrier à : Nicolas BOUILLON, Ingénieur Chimiste, conservation des peintures et des polychromies
CICRP – Pôle scientifique
21, rue Guibal – 13003 MARSEILLE

Ou par mail à l’adresse : nicolas.bouillon@cicrp.fr

Source : Enssib

%d blogueurs aiment cette page :